Cliquez ici pour afficher la carte de vigilance de Météo-France

BILAN CLIMATIQUE DU MOIS DE DECEMBRE

Station météo de la cité scolaire Jean Moulin

Après 6 années consécutives de douceur en décembre, le cru 2017 rompt enfin cette forte tendance chaude. En 2015, la température moyenne mensuelle était de 12,2°C puis de 9,9°C en 2016 alors qu'en 2017 la station affiche seulement une moyenne de 7,6 °C ( -0,4° en dessous des normales). Il a donc fait froid et nous en avions perdu l'habitude !
L'ensoleillement, légèrement excédentaire avec 143,2 h (+6,7h) n'a pas suffi à pallier la fraîcheur des maximales avec une moyenne de 11,2 °C (-1°). Par contre, l'effet urbain a permis aux minimales de ne descendre qu'une fois sous les 0°C alors que la campagne a connu jusqu'à 8 gelées pour une moyenne de 4,5 °C (+0,8°). 11 journées ont vu les maximales passer sous les 10°C.
Le vent de nord-ouest dominant et assez fort lors des 2 premières décades du mois a contribué à renforcer cette sensation hivernale bien réelle mais nous a laissé la plupart du temps en marge du temps perturbé. A nouveau peu de pluie lors de ce mois de décembre puisque le pluviomètre indique un cumul de 14,6 mm (-40mm) largement en deçà des valeurs classiques pour la saison. On remarque d'ailleurs une forte tendance au manque de pluie depuis plusieurs années puisque décembre 2017 est le 9ème mois de décembre consécutif à la pluviométrie inférieure aux normales.

Les graphes ci-dessous retracent l'évolution des principaux paramètres météos en fonction du temps, le rouge indique que ces paramètres sont au-dessus des moyennes et le bleu qu'ils sont au-dessous.

Tmoy

Tmin

Tmax

pluie

Les normales de température et d'insolation sont celles de la station Météo France de Montpellier-Fréjorgues pour la période 1979-2009. Pour les précipitations, les normales sont celles d'un météorologue professionnel ayant fait des relevés de pluie entre 1985 et 2011 sur Béziers.
La station de Béziers-Vias est trop récente pour présenter des moyennes significatives. La température moyenne est calculée par intégration (méthode de calcul tenant compte des durées) et n'est donc pas forcément la moyenne des températures maximale et minimale.
On considère que le temps est ensoleillé lorsque les objets, bâtiments, corps etc. produisent nettement des ombres portées : le lieu est alors soumis à une « insolation ». Par convention, il y a insolation si l'éclairement reçu est au moins égal à 120 Watts par mètre carré.

Topsites du Réseau Météo Français

Site réalisé par les élèves membres du club météo- Copyright 2011 --> 2017 - Lycée polyvalent Jean Moulin Béziers