Cliquez ici pour afficher la carte de vigilance de Météo-France

BILAN CLIMATIQUE DU MOIS DE MARS

Station météo de la cité scolaire Jean Moulin

Le printemps débute dans une grande douceur avec un mois de mars exceptionnellement doux. 13 journées ont vu les maximales dépasser les 20°C. La température moyenne mensuelle s'établit à 13,2 °C (+2,3° par rapport aux normales). Cette douceur se retrouve aussi bien sur les maximales avec 18,5 °C (+2,6°) (soit une moyenne supérieure de 0,3°C à la normale du mois suivant !) que sur les minimales avec 8,8 °C (+2,9°).
Le mois a été ponctué de 2 copieux épisodes pluvieux le 4 mars puis du 23 au 25 mars pour un cumul mensuel total de 93,2 mm (+ 53mm). On peut noter que la période octobre-mars 2016/2017 est la plus humide depuis au moins 2010 (début des relevés pluviométriques de la station du lycée) avec un cumul de 450 mm (seulement 143 mm l'an dernier sur la même période!). Même si cela ne suffit pas à combler le déficit accumulé de nos nappes phréatiques régionales, d'environ la consommation annuelle d'une ville de 1 million d'habitants d'après de récentes études, cela permet d'envisager plus sereinement l'été à venir.
Le soleil a brillé comme il se doit avec un total de 226,8 h (+5,9h) et les vents furent à dominante ouest avec un bon coup du 6 au 10 mars.
Les graphes ci-dessous retracent l'évolution des principaux paramètres météos en fonction du temps, le rouge indique que ces paramètres sont au-dessus des moyennes et le bleu qu'ils sont au-dessous.

Tmoy

Tmin

Tmax

pluie

Les normales de température et d'insolation sont celles de la station Météo France de Montpellier-Fréjorgues pour la période 1979-2009. Pour les précipitations, les normales sont celles d'un météorologue professionnel ayant fait des relevés de pluie entre 1985 et 2011 sur Béziers.
La station de Béziers-Vias est trop récente pour présenter des moyennes significatives. La température moyenne est calculée par intégration (méthode de calcul tenant compte des durées) et n'est donc pas forcément la moyenne des températures maximale et minimale.
On considère que le temps est ensoleillé lorsque les objets, bâtiments, corps etc. produisent nettement des ombres portées : le lieu est alors soumis à une « insolation ». Par convention, il y a insolation si l'éclairement reçu est au moins égal à 120 Watts par mètre carré.

Topsites du Réseau Météo Français

Site réalisé par les élèves membres du club météo- Copyright 2011 --> 2017 - Lycée polyvalent Jean Moulin Béziers