Cliquez ici pour afficher la carte de vigilance de Météo-France

BILAN CLIMATIQUE DU MOIS DE FEVRIER

Station météo de la cité scolaire Jean Moulin

Après une petite parenthèse hivernale en janvier, la douceur est revenue en force en février. Aucune gelée et des températures très largement supérieures aux normales de saison puisque la station relève une température moyenne mensuelle de 11 °C (+2,9°); les maximales sont du même tonneau avec 14,9 °C (+2,1°) et les minmales sont même encore un peu plus douces avec 7,9 °C (+4,6°).
On aurait alors pu s'attendre à un ressenti quasi printanier mais les nuages en ont décidé autrement. La première moitié du mois a, en effet, été humide et très ennuagée et il a fallu attendre la dernière décade pour profiter à la fois de la douceur et du soleil. L'ensoleillement est donc largement déficitaire ce mois-ci avec 132,5 h (-35,5h). Les pluies ont été présentes mais demeurent cependant inférieures aux normales avec 43,6 mm (-16,8 mm).
Nous avons connu 2 épisodes de Tramontane, un assez fort entre le 4 et le 9 février et un plus modéré du 19 au 21, le reste du temps les vents furent à dominante sud-est avec un épisode décoiffant entre le 12 et le 15 février.
Les graphes ci-dessous retracent l'évolution des principaux paramètres météos en fonction du temps, le rouge indique que ces paramètres sont au-dessus des moyennes et le bleu qu'ils sont au-dessous.

Tmoy

Tmin

Tmax

pluie

Les normales de température et d'insolation sont celles de la station Météo France de Montpellier-Fréjorgues pour la période 1979-2009. Pour les précipitations, les normales sont celles d'un météorologue professionnel ayant fait des relevés de pluie entre 1985 et 2011 sur Béziers.
La station de Béziers-Vias est trop récente pour présenter des moyennes significatives. La température moyenne est calculée par intégration (méthode de calcul tenant compte des durées) et n'est donc pas forcément la moyenne des températures maximale et minimale.
On considère que le temps est ensoleillé lorsque les objets, bâtiments, corps etc. produisent nettement des ombres portées : le lieu est alors soumis à une « insolation ». Par convention, il y a insolation si l'éclairement reçu est au moins égal à 120 Watts par mètre carré.

Topsites du Réseau Météo Français

Site réalisé par les élèves membres du club météo- Copyright 2011 --> 2017 - Lycée polyvalent Jean Moulin Béziers