Cliquez ici pour afficher la carte de vigilance de Météo-France

BILAN CLIMATIQUE DE l'ANNEE 2016

Station météo de la cité scolaire Jean Moulin

Commençons cette rétrospective météo en nous intéressant tout d'abord à la France dans sa globalité. Météo France vient de publier le bilan climatique détaillé de 2016. 2016 est à nouveau une année chaude mais pas exceptionnelle. La température moyenne s'établit à une valeur supérieure aux normales de 0,5°C. Cette valeur place 2016 au quatrième rang des années les plus chaudes depuis 1900, après 2014 (+1,2°C), 2011 (+ 1.1 °C) et 2003 (+ 1.0 °C). Pour les précipitations, les cumuls diffèrent beaucoup d'une région à une autre mais sur l'ensemble du territoire, les pluies sont dans les normales et il en est de même pour l'ensoleillement. Le graphe ci-après (source: Météo France) résume les écarts par rapport aux normales des températures depuis 1900 et montre bien la tendance à la hausse depuis déjà plusieurs années . (Cliquer dessus pour l'agrandir)

vue4


Sur Béziers, 2016 s'avère être une année assez chaude et sèche, seuls le printemps ainsi que le mois d'octobre furent un peu frais. La température moyenne annuelle s'établit à 16,1 °C (+1° par rapport aux normales). Cet excédent thermique se retrouve sur les températures diurnes avec une moyenne de 20,6 °C (+0,8°) et également sur les températures nocturnes avec 12,2 °C (+1,9°). Sur l'année, 3 mois présentent un déficit sur les températures moyennes, il s'agit de mars (-0,2°), mai (-0,5°) et octobre (-0,1°). Tous les autres mois sont plus chauds avec un excédent minimum pour avril (+0,4°) et maximum pour janvier et septembre (+2,3°).
La douceur s'est principalement manifestée en hiver avec des mois de janvier et de février très doux ainsi qu'en septembre avec une arrière saison exceptionnelle au niveau température. La station relève au total sur 2016, 45 journées avec des maximales supérieures à 30°C (soit 6 de plus qu'en 2015) dont 3 supérieures à 35°C avec un record historique le 4 septembre à 37,2°C. Les nuits furent elles-aussi chaudes notamment en ville avec 41 nuits dites tropicales, c'est à dire avec des minimales supérieures à 20°C.
Le froid a peu fait parlé de lui, la station n'a relevé aucune gelées (température <0°) sur l'année (l'effet urbain les minimisant grandement) et très peu de maximales rigoureuses; seules 11 journées (6 de moins qu'en 2015) ont vu le thermomètre ne pas dépasser les 10°C.


Tmoy

Tmax

Tmin


Conjointement à cette douceur, nous avons bénéficié d'un ensoleillement généreux mais pas exceptionnel avec 2741 h (+73h) de soleil (pour info, il était de 2941h en 2015).
Quant aux précipitations, 2016 présente un caractère très disparate à seulement quelques dizaines de kilomètres près. En effet, l'essentiel des précipitations est dû à 2 épisodes méditerranéens qui ont fortement touché certains secteurs et beaucoup moins d'autres. Béziers est resté un peu en marge avec 150 mm pour l'épisode du 12 au 14 octobre et 70 mm pour celui du 22 au 27 novembre. Seuls les mois de mai (+ 9mm) et d'octobre (+54 mm) furent excédentaires. Sur l'année, le cumul demeure déficitaire avec 509,6 mm (-126,8mm) . D'autres parties du département ont été beaucoup plus arrosées, on relève par exemple un cumul annuel de 624 mm à Servian.

pluie

soleil

Les normales de température et d'insolation sont celles de la station Météo France de Montpellier-Fréjorgues pour la période 1979-2009. Pour les précipitations, les normales sont celles d'un météorologue professionnel ayant fait des relevés de pluie entre 1985 et 2011 sur Béziers. La station de Béziers-Vias est trop récente pour présenter des moyennes significatives. La température moyenne est calculée par intégration (méthode de calcul tenant compte des durées) et n'est donc pas forcément la moyenne des températures maximale et minimale. On considère que le temps est ensoleillé lorsque les objets, bâtiments, corps etc. produisent nettement des ombres portées : le lieu est alors soumis à une « insolation ». Par convention, il y a insolation si l'éclairement reçu est au moins égal à 120 Watts par mètre carré. Cette insolation est mesurée par le pyranomètre de la station.

Topsites du Réseau Météo Français

Site réalisé par les élèves membres du club météo- Copyright 2011 --> 2017 - Lycée polyvalent Jean Moulin Béziers