BILAN CLIMATIQUE DE l'ANNEE 2020

Station météo de la cité scolaire Jean Moulin

Les années se suivent et ont tendance à se ressembler, chaque année ou presque battant le record de la précédente. C'est à nouveau le cas pour 2020 qui vient de ravir le titre à 2018 en devenant l'année la plus chaude depuis 1900 avec 14°C de température moyenne. Elle devance 2018 avec 13,9° et 2014 avec 13,8°. Voici dans l'ordre les 9 années les plus chaudes depuis 1900 : 2020, 2018, 2014, 2019, 2011, 2003, 2015, 2017 et 2006 ! Impressionnante série qui ne semble pas prête de s'arrêter.
Le graphe ci-dessous (source : Météo France) donne l'évolution annuelle de la température moyenne en France.

vue4


Sur Béziers, 2020 a également été une année chaude avec 11 mois sur 12 présentant des températures moyennes supérieures aux normales; seul octobre a été plus frais. La température moyenne annuelle s'établit à 16,4 °C (+1,3°). Les journées présentent un excédent de 1°C avec une moyenne de 20,9°C. 47 journées ont dépassé les 30°C avec un maximum de 34,7°C les 23 juillet et 1er août.
Pour les nuits, c'est encore et toujours la douceur qui domine avec une moyenne de 12,6 °C (+2,3°). On dénombre 1 seule gelée en ville avec -0,1°C le 27 décembre alors qu'en rase campagne, on comptabilise 8 gelées.
Côté ciel, l'année a été globalement sèche avec un cumul annuel de 473,2 mm (-163,2mm) soit un déficit de 26%. Seuls les mois d'avril à août ont donné des pluies légèrement supérieures aux normales.
L'ensoleillement a été plus ou moins dans les normes avec un très léger excédent de 8,9 heures de soleil.

Tmoy

Tmax

Tmin

Pluie

soleil

Les normales de température et d'insolation sont celles de la station Météo France de Montpellier-Fréjorgues pour la période 1979-2009. Pour les précipitations, les normales sont celles d'un météorologue professionnel ayant fait des relevés de pluie entre 1985 et 2011 sur Béziers. La station de Béziers-Vias est trop récente pour présenter des moyennes significatives. La température moyenne est calculée par intégration (méthode de calcul tenant compte des durées) et n'est donc pas forcément la moyenne des températures maximale et minimale. On considère que le temps est ensoleillé lorsque les objets, bâtiments, corps etc. produisent nettement des ombres portées : le lieu est alors soumis à une « insolation ». Par convention, il y a insolation si l'éclairement reçu est au moins égal à 120 Watts par mètre carré. Cette insolation est mesurée par le pyranomètre de la station.

Site réalisé par les élèves membres du club météo- Copyright 2011 --> 2020 - Lycée polyvalent Jean Moulin Béziers